Peut-on assurer son prêt hors d’une banque ?

Publié le : 20 avril 20213 mins de lecture

Généralement, les demandes de prêts bancaires sont faites auprès d’une banque. Les particuliers ou professionnels optent souvent pour la banque au profit des autres établissements en raison de la sécurité et de l’assurance prêt hors banque. Néanmoins, il existe différents cas pour les particuliers d’avoir un prêt sans banque. Mais comment peut-on assurer alors son prêt hors d’une banque?

Crédit sans banque

Le besoin d’un crédit peut s’agir d’une réalisation d’un projet, l’achat d’une voiture, la construction ou la rénovation immobilière… L’obtention d’un prêt est possible sans avoir fait appel aux services bancaires. Traditionnellement, la banque reste l’institution la plus courante des particuliers pour demander un crédit en vue de la sécurité et l’accessibilité qu’elle offre. Désormais, les établissements financiers comme les microfinances ou les organismes de crédit spécialisés (crowdfunding) sont des solutions alternatives pour les emprunteurs. L’intérêt de ce type de prêt est le faible taux d’intérêt et les conditions assez souples concernant les procédures de remboursements.

Les crédits entre particuliers

Les inconvénients des prêts auprès d’une banque sont surtout à propos des taux et les frais de dossiers élevés. La raison pour laquelle l’on se tourne davantage sur les prêts entre particuliers. L’assurance prêt hors banque reste une problématique en raison des craintes aux abus de confiance par exemple. Cela est maintenant rendu possible grâce à une loi qui stipule l’obligation de déclaration pour les montants supérieurs à 760 €. En effet, cette loi oblige les contracteurs à déclarer le prêt auprès de l’administration fiscale par le biais d’un formulaire. Des plates-formes en ligne sont aussi disponibles pour gérer les crédits entre particuliers.

Le microcrédit

Les personnes qui font recours aux établissements de microcrédit sont globalement des start-ups ou des travailleurs indépendants. Ils sont majoritairement en difficulté financière pour emprunter via le système bancaire traditionnel. Les conditions de prêt ainsi que les taux sont avantageux par rapport aux services bancaires. C’est une alternative plutôt bénéfique pour lancer ou commencer une activité, un projet ou une start-up avec des moyens assez limités. Les conditions moins exigeantes permettent aux particuliers d’emprunter une somme allant jusqu’à 5.000 €. Les emprunteurs ont le choix d’avoir une assurance prêt hors banque avec des critères souples et adaptés à leurs revenus.

Faire un prêt hors banque permet de faire des économies pour les particuliers tant sur le taux d’intérêt que sur les frais de dossiers. Plusieurs alternatives se présentent actuellement dont les prêts entre particuliers sur les plates-formes, les établissements de microfinance ou le crowdfunding. Tout comme avec le système bancaire traditionnel, l’assurance prêt est aussi disponible pour ces types de prêt.

Plan du site